Taleb Abderrahmane, guillotiné le 24 avril 1958 – Mohamed REBAH

Nous devons cette biographie de Taleb Abderrahmane à Mohamed Rebah, économiste et chercheur en histoire

« On demande ma tête, encore et pour la troisième fois. Mais, Messieurs, je suis un mort en sursis et, croyez-moi, ma troisième condamnation à la peine capitale ne m’effraiera point.

Pour ma patrie, pour mon idéal et pour mon peuple, périr n’est qu’un sublime sacrifice auquel je suis résigné…L’Algérie sera libre envers et contre tout. »

La tête de Taleb Abderrahmane fut tranchée dans l’enceinte de la prison Serkadji (ex Barberousse) à Alger, le 24 avril 1958, à l’aube. Il avait 28 ans.

 

10,00

Plus que 2 en stock (peut être commandé)

Catégories : ,

Informations complémentaires

Poids 0.200 g
Auteur

Mohamed REBAH